6 conseils pour bien choisir les pâtisseries à son mariage

La pâtisserie traditionnelle : un choix important lors du mariage.

Tout comme le choix du lieu de la réception, du menu ou des petits ballotins de dragées, les petites pâtisseries traditionnelles font partie intégrante de l’organisation du mariage algérien.Que vous les fassiez vous-même ou que vous les commandiez chez un traiteur ou une pâtissière spécialisée, ces petites douceurs traditionnelles sont un Must pour tous les mariages algériens, ne négligez donc pas le choix des sortes de gâteaux. Êtes-vous plutôt gâteaux traditionnels ou alors modernes et originaux?

Baklawas, Makrout, Cornes de Gazelles et Dziriettes restent des valeurs sures, néanmoins rien ne vous empêche d’opter pour l’originalité, les gâteaux avec glaçage royal comme le Mkhabez s’y prêtent à merveille, vous pouvez choisir des formes, des couleurs et des décorations originales.

Nos petits conseils

Si vous décidez de vous lancez dans l’aventure gâteaux seule, assurez-vous que vous aurez l’aide nécessaire. C’est un travail fastidieux, il ne s’agit pas de réaliser une vingtaine de pièces mais plusieurs centaines. Il fût un temps, d’ailleurs ou l’esprit d’entre aide était de mise et ceci faisait partie intégrante de l’organisation d’un mariage algérien.

Choisissez bien votre prestataire, que vous décidiez de faire faire vos gâteaux par une dame spécialisée, comme il est d’usage ou par un traiteur, il est important de bien vous renseigner. Les ingrédients qu’il ou elle utilise sont-ils de bonne qualité ? Qu’en est-il du respect des délais ? Fiez-vous au bouche à oreille, c’est le meilleur système d’évaluation dans notre société.

Définissez un budget alloué aux gâteaux dès le début, vous pourrez ainsi choisir en fonction de vos finances, les ingrédients, les quantités et même le prestataire. En effet des gâteaux à base d’amandes ou de noix reviennent plus chers que ceux fait avec des cacahuètes par exemple.

Une fois fixé sur les pâtisseries, il est important de penser aux contenants. Il existe maintenant plusieurs formes, matériaux et couleurs. De la boite en carton à la petite assiette en verre au petit tajine en céramique, les prestataires de contenants à gâteaux rivalisent d’inventivité et d’imagination. Voir vidéo (slider) sur le lien suivant.

Beau et bon ! N’oubliez pas que ces petites douceurs sont destinées à être consommer. On voit de plus en plus de beaux gâteaux, avec de belles couleurs et même des paillettes (que je ne recommande d’ailleurs pas car je doute de leur inoffensivité) mais le goût ne suit pas l’esthétique. Rien n’est plus dommage que des petits gâteaux qu’on paie cher et qui se retrouvent dans une poubelle.

Le nombre de petits gâteaux à mettre dans une boite dépend de la taille de la boite et de celle des gâteaux, le juste milieu est de mettre quatre à cinq pièces par boites. Généralement un gâteau au miel, type Baklawa ou Dziriettes, un au sucre glace comme le Tcharek Mssaker ou Makrout Elouz, un avec glaçage royale comme le Mkhabez et un sans cuisson comme les fruits en pâte d’amande ou Zellige ou bien Bniwen.

Voilà vous pouvez à présent vous lancer dans la mission : « Petites douceurs pour mon mariage » !

 

 

avocat-algerie-conseils-juridique-maitre-boukadoum

Close Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *